Après avoir attiré l’attention des voyageurs avec sa carte Air France-KLM et les clients au portefeuille bien garni avec sa carte Centurion, American Express cible à présent les Millenials, les jeunes actifs nés entre 1980 et 2000.

Une carte à l’image de cette génération

En France, c’est avec la nouvelle carte bancaire Blue que le groupe américan compte séduire cette jeune clientèle particulièrement convoitée, hyperconnectée, très présente sur les réseaux sociaux, au comportement qui se distingue de ses aînés et qui représente tout de même près du tiers de la population française. Ce sont d’ailleurs des jeunes travailleurs du Groupe issus de cette génération qui ont eu l’idée de proposer cette carte qui répond à leurs besoins spécifiques. Si les banques françaises fournissent aussi des cartes bancaires aux jeunes en général, leur offre demeure cependant limitée en ce qui a trait à la clientèle spécifique des jeunes travailleurs.

Des avantages au goût des jeunes

Sur le plan technologique

Une carte bancaire destinée aux jeunes peut difficilement faire autrement que d’être accompagnée d’une appli. Les offres cash back, entertainment (réservation de billets de spectacle avant leur mise en vente officielle), coupe-file dans certaines salles de concert et accès au service client 24 heures sur 24, qui font partie ds avantages exclusifs dont le porteur de la carte Blue a accès, peuvent toutes être consultées et utilisées à l’aide du mobile.

Sur le plan financier

Mais les avantages que la carte Blue procure ne s’arrêtent pas à l’aspect technologique. Son coût – seulement 30 euros par an, soit 2,50 euros par mois – est tout aussi attrayant. À titre comparatif, la carte verte, la moins dispendieuse d’American Express, coûte 95 euros annuellement. Pour voir sa demande de carte autorisée, le client doit toutefois disposer d’un revenu annuel minimum de 20 000 euros.

Le coût des retraits effectués à l’aide des distributeurs étant exhorbitants, c’est surtout pour régler les achats chez les commerçants ou en ligne que la carte Blue trouve son utilité. À l’instar des autres cartes American Express, ce nouvel outil bancaire est en outre très apprécié à l’étranger grâce aux commississions plus avantageuses appliquées sur les retraits et les paiements comparativement aux cartes bancaires françaises classiques.

Sur le même sujet

Lire

L'article

Incitation des Francais à choisir des cartes bancaires de plus en plus haut de gamme Le July 11, 2017 à 23:19
Lire

L'article

Les cartes de paiement en co-branding Air France KLM – American Express Le à 5:55